Projet PARS

Le SPW Emploi-Formation et l’Interfédé ont sollicité le soutien de la Commission européenne (Programme de Soutien à la Réforme Structurelle - PARS) et de l’OCDE dans le but d’améliorer la reconnaissance des acquis d’apprentissage en CISP pour les personnes peu scolarisées, afin de faciliter leur insertion socioprofessionnelle et éventuelle poursuite de formation auprès d’autres opérateurs.

Dans ce cadre, notre experte méthode AID a été sélectionnée par l'OCDE pour apporter son analyse et expertise dans les rapports, groupes de travail et ateliers interactifs.

Lire la suite

Dans ce projet "Appui technique pour l’amélioration des parcours de compétences des personnes peu qualifiées en Wallonie", le but est d’entamer une réflexion sur le système de formation des adultes en Wallonie Cette réflexion doit permettre d'améliorer la reconnaissance des acquis d’apprentissage en CISP pour les personnes peu qualifiées et de faciliter ainsi leur éventuelle poursuite de formation auprès d’autres opérateurs.

Au cours d'ateliers, de séminaires et de groupes de travail ad hoc, des représentants des CISP et des experts du secteur de la formation pour adultes discuteront de la manière dont les bonnes pratiques internationales et wallonnes peuvent être appliquées dans l’ensemble du secteur en Wallonie, des indicateurs les plus pertinents pour la reconnaissance des acquis d’apprentissage, et des éléments d'assurance qualité adaptés aux besoins qui pourraient être utilisés.

Vous pouvez également retrouver des informations complémentaires sur la page consacrée au projet du site de la région Wallonne.

Projet ENVOL, 2019-2022

Logo ENVOLLe projet "ENVOL: Reconnaissance des compétences transversales et professionnelles aux premiers niveaux du cadre européen des certifications (CEC)" vise la reconnaissance - aux niveaux 1 et 2 des cadres de qualifications des pays partenaires - des compétences de base et/ou professionnelles (compétences techniques, non techniques et transversales) directement liées à des situations professionnelles (travail en équipe, communication, résolution de problèmes, etc.) acquises par des adultes dans le cadre de formations non et/ou informelles.

Toutes les informations sur le projet et ses thématiques sont sur la page Facebook Envol.


Lire la suite

Objectif du projet
ENVOL veut permettre la reconnaissance - aux niveaux 1 et 2 des cadres de qualifications des pays partenaires - des compétences de base et/ou professionnelles (compétences techniques, non techniques et transversales) directement liées à des situations professionnelles (travail en équipe, communication, résolution de problèmes, etc.) acquises par des adultes dans le cadre de formations non et/ou informelles.
 
Résultats attendus

  • Une procédure de reconnaissance aux niveaux 1 et 2 pour identifier et définir les processus et procédures par lesquels l'apprentissage non formel et informel pourrait être reconnu aux niveaux 1 et 2 du CEC : ateliers d'apprentissage mutuel pour découvrir des mécanismes innovants pour l'évaluation des résultats d'apprentissage dans les systèmes de formation professionnelle formelle, non formelle et informelle ;
  • Un modèle de positionnement pour le développement d'un modèle pour le positionnement des évaluations formatives et sommatives des pays partenaires aux niveaux 1 et 2 du cadre des qualifications
  • Un guide pratique pour permettre le positionnement des résultats d'apprentissage aux niveaux 1 et 2 du cadre national des certifications (basé sur le cadre européen des certifications)
  • Un guide de recommandations pour disposer de recommandations politiques pour la mise en œuvre de la reconnaissance de l'apprentissage non formel/informel aux niveaux 1 et 2 du cadre européen des certifications

Partenaires
 

  • BELGIQUE  - AID Coordination (Project leader) - secretariat@aid-com.be - www.aid-com.be
  • ITALIE - Scuola Centrale Formazione  (project partner) in partnership with CIVIFORM -  www.scformazione.org
  • PORTUGAL -  Santa Casa Misericordia de Lisboa (Project partner) -  www.scml.pt
  • ESPAGNE -  CIFASA - Efas Castilla (Project partner) -  www.efa-centro.org

 

Toute l'actualité et les informations sur le projet sont sur la page Facebook Envol.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Ce site reflète uniquement les opinions de ses auteurs, et la Commission ne peut être tenue responsable de l'utilisation faite des informations qui y sont contenues.

E-Raise, expertise en partenariat

Eraise logo (2)Le projet e-raise for e-inclusion (renforcer l'attractivité, l'impact et les compétences des animateurs multimédias pour l'e-Inclusion) déploiera ses activités sur une période de deux ans (2012-2014) dans le cadre du programme Lifelong Learning Leonardo da Vinci Projets multilatéraux "Transfert de l'innovation" et porte le numéro de référence 2012-1-FR1-LEO05-34330.

Lire la suite

Objectifs Logo Infrep

Les objectifs du projet se réfèrent au développement des compétences des animateurs multimédia à travers des programmes spécifiques de formation en ligne. L'Infrep, Institut National de Formation et de Recherche sur l'Education Permanente (France) est le coordinateur du projet. Fondée en 1982, son équipe de 250 travailleurs et de 150 consultants en fait une structure de référence déplyant son action dans 30 régions à travers  toute la France. Voir en bas de cette page les 5 autre partenaires de ce projet.

Résultats attendus

Le projet vise à adapter les méthodes, les résultats et les produits développés dans le cadre du projet VET4e-Inclusion. Il se concentre notamment sur ​​l'adaptation des modules d'apprentissage en ligne développés pour les e-facilitateurs (ou animateur multimedia) pour plus d'inclusion sociale.

Ainsi, le projet de transfert vise :

  • le développement de 2 nouveaux modules d'apprentissage en Italie et en France
  • le transfert des méthodologies résultats et produits du projet VET4e-Inclusion à de 2 nouveaux pays, la Suisse et la Roumanie, et d'y développer 2 modules d'apprentissage.
  • la multiplication du nombre de bénéficiaires des résultats et des produits (e-animateurs)
  • l'élaboration d'un modèle de durabilité pour les résultats et les produits dans chaque pays participant au transfert.

Pour mieux comprendre le projet, visitez le site Internet qui lui est dédié. Il est principalement en anglais mais certaines newsletters en fraçaias permettent de suivre les dernières avancées du projet en français, comme cette newsletter de juin 2013

Les partenaires au projet

E-raise for e-inclusion réunit, autour de l'INFREP, 5 autres partenaires issus de 5 pays différents :

logo ARCIARCI - Associazione Recreativa e Culturale Italiana (Italie)

Association civique et indépendante qui promeut la citoyenneté active au niveau local à travers les loisirs, la formation et les activités culturelles, l'action sociale et la solidarité internationale. 

Esplai logoFundación Esplai (Espagne)

La Fundación Esplai est une organisation à but non lucratif, de renommée internationale, présente notamment en Europe et en Amérique latine, dont la mission est d'éduquer les enfants et les jeunes, de renforcer les organisations de loisirs et le secteur tertiaire, d'améliorer l'environnement et de promouvoir l'inclusion sociale et la citoyenneté à travers les TIC afin de réduire l'exclusion sociale et la fracture numérique. 

ACDC logoACDC, Association de Conseillers en développement communautaire (Roumanie)

ACDC Roumanie est une association professionnelle, dont la mission principale est de promouvoir l'inclusion sociale grâce à la technologie moderne, offrant des services de consultation aux membres vulnérables de la communauté tels que : les groupes défavorisés des zones rurales, les groupes marginalisés (personnes handicapées, les minorités telles que les Roms , et autres). 

fdep logoFDEP - Fondation pour le Développement de l'éducation permanente (Suisse)

Il s'agit d'une fondation suisse d'utilité publique, reconnue comme telle par le gouvernement genevois. Son principal objectif est de promouvoir une formation de qualité pour les adultes qui n'ont pas ou peu de compétences de base. 

logo AIDActions Intégrées de Développement asbl (Belgique) dont vous décrouvrez l'action au fil de ces pages. Dans ce projet, l'AID est plus particulièrement en charge du volet évaluation, qui vient renforcer l'expertise en partenariat de l'organisation.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Ce site reflète uniquement les opinions de ses auteurs, et la Commission ne peut être tenue responsable de l'utilisation faite des informations qui y sont contenues.

Ecvet In Progress, 2011-2013

logo EIPMené par un consortium inédit dans sa composition (Formation professionnelle publique, privée, Enseignement, Validation des compétences, instances décisionnelles) le projet ECVET in progress vise à transférer au secteur de la construction les outils et méthodologies ECVET mis en œuvre dans d’autres secteurs et par d’autres consortium. Sur la base d’une synthèse des expériences et des recherches menées dans les pays partenaires, il proposera une méthodologie de référence pour la création et la mise en correspondance des unités d’acquis d’apprentissage.

Lire la suite

ContexteEIP stagiaires en atelier

Lancés par la Commission européenne, les ECVET visent à répondre aux défis de mobilité et d’apprentissage tout au long de la vie en permettant la reconnaissance des acquis d’apprentissage issus de différents contextes. L’adoption de ce système implique une collaboration plus étroite entre les opérateurs et leur impose de s’adapter en faisant évoluer leurs outils de formation.

Actuellement, certains opérateurs ont progressé sur cette voie, notamment au travers d’expériences de mise en œuvre des ECVET (OPIR, FINECVET, …) mais d’autres restent en demande d’accompagnement. Très riches en enseignements, ces expériences, nécessairement contextualisées, laissent en suspend certaines questions dont la transférabilité et la généralisation.

Mené par un consortium inédit dans sa composition (Formation professionnelle publique, privée, Enseignement, Validation des compétences, instances décisionnelles) « ECVET in progress » vise à transférer au secteur de la construction les outils et méthodologies ECVET mis en œuvre dans d’autres secteurs et par d’autres consortium. Sur la base d’une synthèse des expériences et des recherches menées dans les pays partenaires, il proposera une méthodologie de référence pour la création et la mise en correspondance des unités d’acquis d’apprentissage.
EIP - équipe
Outre le fait que le secteur soit en pleine évolution, la construction s’est imposée car :

  • elle concerne tous les partenaires et touche un large public;
  • le secteur est caractérisé par des processus semblables de travail en dépit des spécificités nationales;
  • elle offre un potentiel de mobilité remarquable dans et entre les pays partenaires;
  • peu d’expériences ECVET portent sur ce secteur.

Le site Ecvet In Progress a été désactivé début 2016 mais les résultats du projet sont toujours disponibles. Voir les "résultats attendus"(ci-dessous) et le Manuel de bonnes pratiques et recommandations pour la mise en œuvre de la mobilité et l’apprentissage tout au long de la vie. Possibilité de contacter les organisations partenaires pour avoir plus d'informations.

Objectifs et démarche pour les atteindre

  • Établir un état des lieux, analyser et synthétiser, au moyen d’un transfert mutuel, les expériences et méthodologies ECVET issues des pays partenaires
  • Élaborer une synthèse méthodologique commune sur base de l’analyse effectuée
  • Expérimenter cette synthèse méthodologique et sa transférabilité au travers d'études de cas théoriques dans différents contextes et pour différents parcours LLL types. Ceci implique l’élaboration et la détermination de compétences clés, d’Unités d’Acquis d’Apprentissage, de tableaux de correspondance, d’épreuves d’évaluation, l’attribution de points ECVET, etc.
  • Au départ des résultats obtenus, mettre à jour la synthèse méthodologique commune
  • Préparer les expériences de mobilité concrètes non seulement en disséminant cette méthodologie auprès d’experts chargés de l’implémentation des ECVET et des réformes institutionnelles mais aussi en préparant les acteurs de terrain
  • Accompagner les éventuelles expérimentations nationales qui exploiteront les fruits du projet (SFMQ, CPU, FINECVET)

EIP stagiaire en actionRésultats attendus

  • Analyse et synthèse des transferts mutuels des expériences et méthodologies ECVET
  • Synthèse et outils réalisés dans le cadre des expérimentations
  • Guide méthodologique à destination des experts
  • Documents de dissémination pour les experts et acteurs de terrain

Retrouver une synthèse des travaux réalisés dans le Manuel de bonnes pratiques et recommandations pour la mise en œuvre de la mobilité et l’apprentissage tout au long de la vie.

Les partenaires

Un consortium très complet et inédit de partenaires Belges :

Le Forem, organisme public de l'emploi et de la formation professionnelle en Région wallonne, via son entité « Formation » est coordonnateur du projet.

Le Consortium de validation des Compétences (CVDC), organisme public visant à faire reconnaître au nom des trois gouvernements francophones, les savoirs et savoir-faire professionnels. 

l’IFAPME, Institut public wallon de Formation en Alternance et des indépendants et des Petites et Moyennes Entreprises dont l'objet principal est la formation professionnelle de jeunes dès l’âge de 15 ans et d’adultes.

Le Service Francophone des Métiers et Qualifications (SFMQ), organisme d’autorité publique  qui a pour mission de préparer des profils métier et formations communs pour la Belgique francophone.

Bruxelles Formation, l’Institut bruxellois francophone public pour la formation professionnelle, dont l'objet principal est la formation professionnelle pour adultes demandeurs d’emplois.

L'Estonie est représentée par : le centre de formation professionnelle du Comté de Järva (JKHK), une institution publique gérée et financée par le Ministère de l’Éducation et de la Recherche qui a pour objet l’enseignement technique et professionnel de jeunes en obligation scolaire et la formation d’adultes et de demandeurs d’emploi.

La Finlande est représentée par : Yrkesakademin i Osterboten, un établissement d’enseignement secondaire technique et professionnel qui combine enseignement secondaire supérieur pour les jeunes en obligation scolaire et formation professionnelle pour adultes.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Ce site reflète uniquement les opinions de ses auteurs, et la Commission ne peut être tenue responsable de l'utilisation faite des informations qui y sont contenues.

2PFIP, Passerelles pour des Parcours d’Insertion et de Formation Professionnels

logo 2PFIP2PFIP, pour « Passerelles pour des parcours de Formation et d’Insertion Professionnels », est un projet européen financé par l’agence Education-Formation Belge dans le cadre du programme européen LLP (Lifelong Learning Programme). Il s'inscrit dans la lignée d'Equal Valid et de Thésée, et s'ancre profondément dans le cadre des ECVET, du CEC (cadre européen de certification) et de sa déclinaison dans les différents cadres nationaux. 2PFIP s'est clôturé en 2010.

Lire la suite


2PFIP a pour principal objectif le transfert de la méthodologie Thésée, méthodologie permettant la reconnaissance automatique des acquis de formation dans un but de création de filières et de passerelles entre opérateurs de formation. La méthodologie Thésée est le fruit d’un partenariat privé/public, développé dans le cadre du programme EQUAL, entre 2000 et 2008 (voir projet ci-dessous) qui vise à répondre à un double constat :

  • La quasi-inexistence d’articulation structurée entre les offres de formation des différents opérateurs de formation,
  • La quasi-inexistence de reconnaissance automatique des acquis de formation.2PFIP équipe

Plus précisément, la méthodologie Thésée est le fruit de 4 années d’analyse, de conceptualisation sur la base d’expériences de terrain. Conçue dans le cadre d’une collaboration entre opérateurs associatifs et opérateurs publics, elle se veut un outil pour favoriser la mise en place de partenariats forts, cohérents et harmonisés. L'objectif final est de permettre aux publics d’optimiser leurs parcours de formation et d’acquérir les compétences nécessaires à leur insertion professionnelle, de fluidifier les parcours grâce la mise en place d’un système de reconnaissance automatique des acquis.

Objectifs et contenu du projet 2PFIP

L’objectif opérationnel final est de tester en grandeur nature ce dispositif de reconnaissance automatique des acquis basé sur des référentiels d’évaluation communs. Ces derniers doivent permettre la mobilité des personnes en parcours tant au niveau national que transnational. Cette reconnaissance automatique a été conçue au sein de filières de formation dans les secteurs de l’Horeca, de la Construction et de l’Aide aux personnes. pont de normandie

Les documents élaborés conjointement dans le cadre du projet sont disponibles sur demande : 

  • Grilles d'évaluation Horeca (Evaluation finale commis de cuisine, Belgique et référentiel évaluation Service Salle, Italie)
  • Grilles d'évaluation Aide aux personnes (référentiel évaluation aide-soignante, Belgique / référentiel évaluation Sociosanitaire et Sociosanitaire intermédiaire, Italie / référentiel aide-soignante, France)
  • Grille d'évaluation Couvreur (unité significative à Évaluer, couvreur, Belgique)
  • Deux grilles de comparaison (une pour l'Horeca et une pour l'aide aux personnes)

Le guide 2PFIP des bonnes pratiques (5Mo)

Guide bonnes pratiques 2PFIP_couv

Les partenaires 

Le projet réunit, outre l'AID Coordination :

Le Forem (Belgique), organisme public de l’emploi et de la formation professionnelle en Région wallonne, qui compte 4.100 collaborateurs et dispose de 24 Centres de compétence dans 18 secteurs d’activité économique. Ses centres sont des centres de formation et des centres d’ingénierie en formation professionnelle.

La Scuola Centrale Formazione (SCF - Italie), asbl reconnue en tant qu’Organisme National de Formation qui réunit une 40 organismes gérant 70 centres et structures de formation professionnelle dans 10 régions d’Italie. Sa finalité est de promouvoir et gérer des programmes et actions de formation professionnelle, d’orientation et d’insertion socioprofessionnelle, avec une attention particulière aux aspects innovants, à la recherche dans le domaine méthodologique et au transfert des bonnes pratiques entre partenaires.

L'Institut pour le Développement et la Formation (IDFormation, France), est une association qui, depuis plus de vingt ans, développe sur l’ensemble de la Région Corse, des outils spécifiques pour répondre aux besoins de formation des habitants et des entreprises en fonction de leur bassin d’emploi. ID Formation propose par exemple : des actions de formation thématiques et à la carte en fonction de publics spécifiques (jeunes, demandeurs d’emplois, etc.), des bilans de compétences, des actions de formation professionnelle de niveaux VI à II, un lieu de ressource pour soutenir l’orientation et l’intégration professionnelles,...

L'ACFI (Belgique), dont l’objectif est d’accroître les chances d’intégrations sociale et professionnelle d’adultes peu scolarisés, exclus du marché du travail, et cela dans une perspective d’émancipation et d’éducation permanente. Ses actions s’articulent autour de 4 missions essentielles (regrouper une quarantaine d’initiatives d’insertion socioprofessionnelle et d’économie sociale à Bruxelles et en Wallonie; défendre et représenter activement ses membres auprès des instances publiques et privées; soutenir et conseiller au quotidien ses membres; et enfin coordonner des actions communes, spécifiques et complémentaires aux actions de formation tels que la promotion de l’égalité des chances ou l’accompagnement à et dans l’emploi. 

Sociedade Portuguesa de Inovação (SPI - Portugal),  est une société internationale multidisciplinaire fondée en 1997, qui propose à ses clients des services et du consulting pour les accompagner dans l’innovation et la saisie d'opportunités internationales. Elle agit dans 3 secteurs : L’éducation/formation, le consulting et la recherche & développement. Dans le secteur de l’éducation/formation, elle a une grande expérience des méthodologies de formation selon les groupes cibles, et des approches pédagogiques novatrices, y compris de l’e-learning. Elle gère divers programmes de formation, assure elle-même des formations avec des méthodologies innovantes et coordonne ou évalue divers programmes aux niveaux local, régional, et européen.

Le site 2pfip n'est plus actif. Pour toute information complémentaire sur le projet, n'hésitez pas à contacter directement l'AID ou l'un des différents partenaires au projet. 

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Ce site reflète uniquement les opinions de ses auteurs, et la Commission ne peut être tenue responsable de l'utilisation faite des informations qui y sont contenues.



Equal Valid et Thésée, 2002-2008

pont théséeEqual Valid est le premier projet déployé pour faciliter, dans le champ de la formation professionnelle, la création de passerelles et filières entre opérateurs de formation. L'utilisation d'un vocabulaire commun était un préalable. Equal Valid a ainsi donné lieu, entre autre, à un glossaire, grâce à la collaboration des différents partenaires (Forem, Bruxelles Formation, CF2M, AID Coordination...). La pertinence de ce projet étant avérée, il s'est trouvé prolongé par le projet Thésée, pour l'élaboration de la méthodologie à proprement parlé.

Lire la suite

Equal Valid

Equal Valid, projet qui s'est développé de 2002 à 2004, voulait répondre à la nécessité de coordonner les actions autour de la formation et de certification. Voir la fiche projet Equal Valid. Il a permis, notamment grâce à l'élaboration d'un glossaire de poser les bases du projet Thésée

Thésée, une méthodologie pour favoriser les passerellespont de bois

Cette méthodologie Thésée est le fruit d’un partenariat privé/public, développé dans le cadre du programme EQUAL, entre 2000 et 2008 et qui vise à répondre à un double constat :
•    La quasi-inexistence d’articulation structurée entre les offres de formation des différents opérateurs de formation,
•    La quasi-inexistence de reconnaissance automatique des acquis de formation.

Plus précisément, la méthodologie Thésée est le fruit de 4 années d’analyse, de conceptualisation sur la base d’expériences de terrain. Conçue dans le cadre d’une collaboration entre opérateurs associatifs et opérateurs publics, elle se veut un outil pour favoriser la mise en place de partenariats forts, cohérents et harmonisés.

L'objectif final est de permettre aux publics d’optimiser leurs parcours de formation et d’acquérir les compétences nécessaires à leur insertion professionnelle, de fluidifier les parcours grâce la mise en place d’un système de reconnaissance automatique des acquis. La méthodologie Thésée a donc été conçue pour favoriser la création de passerelles et filières entre opérateurs de formation dans le champ de la formation professionnelle.

Elle permet de lever les difficultés pratiques pour des opérateurs souhaitant entrer en partenariat : concertation sur les programmes, accords sur les épreuves et la reconnaissance des acquis, sélections, etc.

Elle veut également être un facilitateur pour les formateurs et coordinateurs qui souhaitent un accompagnement face à l'approche par compétence et aux modifications du contexte de la formation professionnelle.

Elle s'adresse à tous les opérateurs de formation, publics, associatifs, privés ou du secteur de l'enseignement, qui souhaitent établir des ponts entre leurs formations.

Les acquis, c'est-à-dire les référentiels complétés, ne sont accessibles que sur demande. En revanche, les outils généraux sont directement téléchargeables sous format PDF :

Le guide méthodologique des filières et des passerelles (1,1Mo)

Une du guide méthodo filières et passerelles

Le Vade mecum des filières et des passerelles (1,2Mo)

Une du vademecum

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Ce site reflète uniquement les opinions de ses auteurs, et la Commission ne peut être tenue responsable de l'utilisation faite des informations qui y sont contenues.

Experts-méthode et Approche par Compétences

L’AID Coordination est identifiée comme un des principaux experts de l’approche par compétences (APC). C’est ainsi que notre organisation a été retenue par l’Interfédé pour surperviser la démarche référentielle du formateur ISP classe 1, et qu'elle s'est également  positionnée comme expert-méthode sur le projet « 7 filières » commandé par le Cabinet Antoine via l’Interfédé. L'AID met plus généralement à profit son expérience et ses outils dans ce domaine pour proposer, sur demande, des accompagnements d'équipe et réflexion sur le sujet.

Lire la suite

Pour en savoir plus sur l'APC, visiter la rubrique consacrée à l'expertise de l'AID dans l'Approche Par Compétences.

Concrètement, de nombreux travaux et projets, menés en 2012, attestent du savoir-faire développé par l'AID sur ces questions :

  • Réalisation des référentiels « Formateur ISP classe 1 » pour le compte de l’Interfédération ;
  • Accompagnement, encadrement, coordination et suivi du projet « 7 filières » commandé par le Cabinet Antoine via l’Interfédération ;
  • 3 modules APC en région Bruxelloise ;
  • Représentation des AID au sein du groupe Expert ECVET Belgian Team ;
  • Article dans Démocratie sur « La reconnaissance des acquis en formation : entre risques et opportunités ».

mots anglais entremêlésEn 2013, seront présentés et clotûrés certains de ces projets, encore en phase de finalisation, et d'autres publications verront le jour. Il est à souligner que l'Approche par Compétences ou APC est également utilisée de manière transversale dans de nombreux projets, pour l'élaboration de réfentiels métiers, de réferentiels de formation ou de référentiels d'évaluation.

Consulter notre rubrique liens (rubrique "les ECVET et l'apprentissage tout au long de la vie) pour en savoir plus et accéder à des organismes et documents de référence.