E-Raise, expertise en partenariat

Eraise logo (2)Le projet e-raise for e-inclusion (renforcer l'attractivité, l'impact et les compétences des animateurs multimédias pour l'e-Inclusion) déploiera ses activités sur une période de deux ans (2012-2014) dans le cadre du programme Lifelong Learning Leonardo da Vinci Projets multilatéraux "Transfert de l'innovation" et porte le numéro de référence 2012-1-FR1-LEO05-34330.

Lire la suite

Objectifs Logo Infrep

Les objectifs du projet se réfèrent au développement des compétences des animateurs multimédia à travers des programmes spécifiques de formation en ligne. L'Infrep, Institut National de Formation et de Recherche sur l'Education Permanente (France) est le coordinateur du projet. Fondée en 1982, son équipe de 250 travailleurs et de 150 consultants en fait une structure de référence déplyant son action dans 30 régions à travers  toute la France. Voir en bas de cette page les 5 autre partenaires de ce projet.

Résultats attendus

Le projet vise à adapter les méthodes, les résultats et les produits développés dans le cadre du projet VET4e-Inclusion. Il se concentre notamment sur ​​l'adaptation des modules d'apprentissage en ligne développés pour les e-facilitateurs (ou animateur multimedia) pour plus d'inclusion sociale.

Ainsi, le projet de transfert vise :

  • le développement de 2 nouveaux modules d'apprentissage en Italie et en France
  • le transfert des méthodologies résultats et produits du projet VET4e-Inclusion à de 2 nouveaux pays, la Suisse et la Roumanie, et d'y développer 2 modules d'apprentissage.
  • la multiplication du nombre de bénéficiaires des résultats et des produits (e-animateurs)
  • l'élaboration d'un modèle de durabilité pour les résultats et les produits dans chaque pays participant au transfert.

Pour mieux comprendre le projet, visitez le site Internet qui lui est dédié. Il est principalement en anglais mais certaines newsletters en fraçaias permettent de suivre les dernières avancées du projet en français, comme cette newsletter de juin 2013

Les partenaires au projet

E-raise for e-inclusion réunit, autour de l'INFREP, 5 autres partenaires issus de 5 pays différents :

logo ARCIARCI - Associazione Recreativa e Culturale Italiana (Italie)

Association civique et indépendante qui promeut la citoyenneté active au niveau local à travers les loisirs, la formation et les activités culturelles, l'action sociale et la solidarité internationale. 

Esplai logoFundación Esplai (Espagne)

La Fundación Esplai est une organisation à but non lucratif, de renommée internationale, présente notamment en Europe et en Amérique latine, dont la mission est d'éduquer les enfants et les jeunes, de renforcer les organisations de loisirs et le secteur tertiaire, d'améliorer l'environnement et de promouvoir l'inclusion sociale et la citoyenneté à travers les TIC afin de réduire l'exclusion sociale et la fracture numérique. 

ACDC logoACDC, Association de Conseillers en développement communautaire (Roumanie)

ACDC Roumanie est une association professionnelle, dont la mission principale est de promouvoir l'inclusion sociale grâce à la technologie moderne, offrant des services de consultation aux membres vulnérables de la communauté tels que : les groupes défavorisés des zones rurales, les groupes marginalisés (personnes handicapées, les minorités telles que les Roms , et autres). 

fdep logoFDEP - Fondation pour le Développement de l'éducation permanente (Suisse)

Il s'agit d'une fondation suisse d'utilité publique, reconnue comme telle par le gouvernement genevois. Son principal objectif est de promouvoir une formation de qualité pour les adultes qui n'ont pas ou peu de compétences de base. 

logo AIDActions Intégrées de Développement asbl (Belgique) dont vous décrouvrez l'action au fil de ces pages. Dans ce projet, l'AID est plus particulièrement en charge du volet évaluation, qui vient renforcer l'expertise en partenariat de l'organisation.

Y'a René qui vient, une autre approche

ya rené qui vient(2) par Jacques RobertC’est l’histoire d’un groupe de formateurs à l’Escale à Tournai, fort peu motivés par la formation qui leur est proposée par leur direction et qui se déroule dans les locaux de l’Interfédé à Namur en 2005. Quand on a l’habitude de travailler sur chantier, l’idée de s’enfermer, assis toute la journée pour écouter des « intellectuels » n’a rien d’enthousiasmant. « Formation de formateurs... pfff !!! Comme si on avait que ça à faire ! Venez voir par vous-mêmes comment nous travaillons !» Finalement, 3 ans plus tard, en 2008, ces formateurs seront au centre d’une recherche-action originale et d'une démarche innovante, qu’ils ont eux-mêmes sollicitée et qui se déroulera à Tournai. C'est le projet Y'a René qui vient.

Lire la suite

« Y'a René qui vient !»... C’est ainsi que les formateurs de l’AID l’Escale nommait la formation à laquelle ils ont participé. René Beaulieu, et ses collègues, formateurs de formateurs, se sont déplacés dans l’univers professionnel des travailleurs de l’EFT pour construire avec eux un processus de formation par le travail dans lequel les stagiaires ont été impliqués.

Le processus est singulier. Il a émergé du constat des formateurs, repris plus haut, suite à une formation proposée par leur direction en 2005. De fil en aiguille, le projet a évolué, s'est développé vers une recherche-action dont le rapport a été publié en 2010. Ce processus est particulièrement innovant car il transpose la méthodoloya rené qui vient(3) par Jacques Robertgie de formation par le travail, développée dans les EFT et les OISP, à la formation des travailleurs eux-mêmes.

Ce processus interpelle plus largement les méthodologies « classiques » de formation et d’enseignement qui, malgré les formes participatives qui y sont déployées, ne parviennent pas à endiguer le décrochage scolaire et laissent « sur le carreau » de l’apprentissage des jeunes et des moins jeunes qui se retrouvent bien souvent dans les EFT et les OISP.

On peut découvrir ce projet à travers le Cahier de l’Interfédé et du rapport de la recherche-action de René Beaulieu (Quels outils pédagogiques construire en vue de participer à la formation pédagogique et sociale des formateurs dans le secteur des EFT/OISP en Région wallonne ?, 2010).

Mais pas seulement...

Ya René qui vient - ITV filméesDes interviews filmées des différents acteurs de la démarche sont visibles sur le site de l'Interfédé.

Il a été complété d'un film intitulé Du Stylo au Pinceau, réalisé par Canal C et inspiré de L’île aux fleurs (un film brésilien de Jorge Furtado)- narrant la rencontre entre Thierry, formateur de formateurs de son état, et Maurizio le peintre-formateur (disponible sur demande à l'Interfédé).

Un travail photographique a également été réalisé par Jacques Robert et accompagné les projections et la présentation du projet en octobre 2011 à Lessines. L'exposition "partenaires pour l'insertion" est une coproduction de l'Interfédé et de l’AID l’Escale qu'il est possible d'emprunter ... Voir la présentation générale de ce travail sur le site de Jacques Robert

Experts-méthode et Approche par Compétences

L’AID Coordination est identifiée comme un des principaux experts de l’approche par compétences (APC). C’est ainsi que notre organisation a été retenue par l’Interfédé pour surperviser la démarche référentielle du formateur ISP classe 1, et qu'elle s'est également  positionnée comme expert-méthode sur le projet « 7 filières » commandé par le Cabinet Antoine via l’Interfédé. L'AID met plus généralement à profit son expérience et ses outils dans ce domaine pour proposer, sur demande, des accompagnements d'équipe et réflexion sur le sujet.

Lire la suite

Pour en savoir plus sur l'APC, visiter la rubrique consacrée à l'expertise de l'AID dans l'Approche Par Compétences.

Concrètement, de nombreux travaux et projets, menés en 2012, attestent du savoir-faire développé par l'AID sur ces questions :

mots anglais entremêlésEn 2013, seront présentés et clotûrés certains de ces projets, encore en phase de finalisation, et d'autres publications verront le jour. Il est à souligner que l'Approche par Compétences ou APC est également utilisée de manière transversale dans de nombreux projets, pour l'élaboration de réfentiels métiers, de réferentiels de formation ou de référentiels d'évaluation.

Consulter notre rubrique liens (rubrique "les ECVET et l'apprentissage tout au long de la vie) pour en savoir plus et accéder à des organismes et documents de référence.